Bombas Fritas de Carneval - Beignets Moelleux Fourrés

Bombas Fritas - Spanish Doughnuts
Depuis de nombreuses années, j'ai pris l'habitude sur ce blog de proposer au moins une fois par an une recette de beignets pour lesquels je dois avouer que j'ai un (gros) gros faible. Je suis d'ailleurs toujours en quête de nouvelles recettes venues du monde entier histoire d'alimenter ma ronde emblématique (qui est juste un prétexte pour avoir l'occasion de manger des beignets en réalité!).
D'habitude, je réserve cette recette pour la période de fin d'année, précisément pour la fête juive de Hanoucca où il est de tradition de consommer des aliments frits et en particulier des beignets comme je vous l'ai déjà expliqué.
Bombas Fritas - Spanish Doughnuts
Cette année faute d'organisation, je n'ai pas pu publier la nouvelle recette réalisée pour l'occasion. Qu'à cela ne tienne, Mardi-Gras pointe le bout de son nez: quel meilleur prétexte pour vous présenter mes bombas, ces gros beignets briochés moelleux et fourrés qui sont un peu la version espagnole des bomboloni italiens. Et un peu aussi celle des berliners allemands. Et des paczki polonais. Et des soufganiot israéliens... une famille internationale en somme!
Comme tous les autres membres de la famille, les bombas sont réalisées à partir d'une pâte levée riche qui leur confère une texture très moelleuse et légère en bouche. A condition bien sûr de respecter toutes les règles: une pâte bien pétrie, souple et traitée avec délicatesse et une friture contrôlée, à la bonne température pour que la pâte cuise correctement sans s'imbiber de gras à outrance. Pour le rhum dans la pâte, certains prétendent que sa présence réduit la rétention de l'huile de friture et permet d'obtenir des beignets moins gras.. c'est vous qui voyez! Moi j'en mets parce que c'est bon et associé au zeste de citron, c'est pour moi une vraie retombée en enfance aux temps des beignets de vacances sur les plages du Sud de la France! Des vraies bombes!
Bombas Fritas - Spanish Doughnuts
Bombas Fritas
(pour une vingtaine de beignets)
  • 400g de farine
  • 4g de sel fin
  • 40g de sucre
  • 12g de levure fraiche de boulangerie (1,5 càc de sèche)
  • le zeste d'1/2 citron non traité
  • 130g de lait ou lait végétal
  • 2 œufs
  • 1 càs de rhum
  • 80g de beurre ou margarine goût beurre
  • 250g de confiture de framboise ou autre garniture au choix

PRÉPARATION
  1. Dans un grand saladier (bol du robot ou cuve de MAP), mélanger la farine tamisée, le sel et le sucre. Creuser un puits: y verser la levure fraîche émiettée, le zeste de citron finement râpé, le lait tempéré ou tiédi, les œufs et le rhum. Mélanger à partir du centre en élargissant le mouvement vers les bords pour faire tomber toute la farine au fur et à mesure. Quand la pâte commence à se rassembler en masse, continuer à la travailler pendant quelques minutes de façon à ce qu'elle devienne homogène et qu'elle prenne de la force. La pâte est un peu ferme mais elle s'assouplit en cours de pétrissage
  2. Ajouter le beurre ramolli en 4 à 5 fois en travaillant la pâte après chaque ajout (la pâte va devenir de plus en plus collante mais ne pas ajouter de farine). Continuer de pétrir au moins 10 min après incorporation complète du beurre jusqu'à ce que la pâte soit devenue souple, lisse et élastique et légèrement collante au toucher (effet scotch)
  3. Mettre la pâte en boule dans un saladier légèrement huilé, couvrir avec du film alimentaire et laisser lever environ 1h30 (la pâte doit doubler de volume)
  4. Préparer un grand plateau saupoudré d'un voile de farine. Écraser doucement la pâte pour la dégazer partiellement puis la renverser sur le plan de travail légèrement fariné. Étaler délicatement au rouleau jusqu'à une épaisseur d'environ 1 cm (éviter de trop écraser la pâte, il faut qu'elle reste souple et gonflée avec des bulles). Avec un emporte-pièce ou un verre de 6 à 7 cm, découper des ronds réguliers en finissant avec un mouvement léger de rotation pour obtenir une tension au niveau des bords (ce qui permet un meilleur développement pendant la friture). Déposer au fur et à mesure sur le plateau fariné en veillant à bien espacer les ronds de pâte. Rassembler les chutes sans trop les travailler (éliminer l'excédent de farine) et recommencer l'opération jusqu'à épuisement de la pâte. Couvrir avec un linge propre et laisser lever environ 40 min
  5. Chauffer l'huile (au moins 4-5 cm de hauteur) dans une friteuse ou une grande marmite à bords hauts jusqu'à ce qu'un petit morceau de pâte plongé dedans remonte immédiatement entouré de petites bulles et dore en 1 min environ (l'huile ne doit surtout pas être fumante sinon les beignets dorent immédiatement sans cuire à l'intérieur). Glisser délicatement une large spatule sous les disques de pâte (ôter l'excédent de farine avec un pinceau) et les plonger doucement dans l'huile. Frire sans toucher pendant 1 ou 2 min puis retourner pour frire la deuxième face. Retirer les boules avec une écumoire et les déposer sur du papier absorbant
  6. Verser du sucre en poudre dans un sac papier type sac primeur, placer les beignets chauds un par un à l'intérieur et secouer pour obtenir un beignet uniformément pailleté. Placer la confiture dans une poche ou une seringue à pâtisserie. Avec une douille, percer un trou dans le beignet au niveau de la bande blanche ou sur le dessus et fourrer avec la confiture (ou une autre garniture au choix: crème pâtissière, ganache, crème citron, compote, pâte à tartiner etc..).
Comme tous les beignets, les bombas sont meilleures dégustées le jour même. Bon app'!
Bombas Fritas - Spanish Doughnuts

Commentaires

LadyMilonguera a dit…
Hummmmmmmmm... j'en veuuuuuuux !
Mardi Gras, tous les gourmands sont en cuisine pour préparer des beignets. Cette année, j'ai choisi de bons beignets comme les tiens, sauf le mode de cuisson qui varie....une cuisson au four sans huile.
Je t'assure que c'est surprenant et vraiment bon.
La prochaine fois, je ferais ta recette de beignets fourrés, par ce que j'aime aussi les cuisson traditionnelles.
Ce que j'aime dans ce type de beignets c'est le moelleux qui s'en dégage.
Très belle recette encore aujourd'hui, bonne journée et à bientôt
Magali
Sandra Le Petrin a dit…
Moi aussiiiiiiiiii Sandrine😂!!! Le billet est actuel mais il y a longtemps que ces beignets ne sont plus sur la table 😭😭
colette a dit…
une cuisson au four sans huile ? je vais tester.

Très belle recette encore aujourd'hui, bonne journée chez nous il pleut et à bientôt
Colette
Sandra Le Petrin a dit…
Je n'ai aucun doute que cuit au four c'est bon aussi Magali surtout avec ce type de recette sur pâte levée mais pour moi il s'agit d'une brioche. . Un beignet c'est frit 😉 Je me suis déjà amusée à déguiser des Buns briochés cuits au four en beignets en les badigeonnant de beurre des la sortie du four puis en les roulant dans le sucre. C'est sur c'est très bon et ça fait de l'effet mais c'est juste un déguisement 😀😜. C'est un peu comme comparer frites classiques et frites au four. Mais je respecte la démarche quand on veut éviter les calories ou le gras! Bisous à toi 😊
Sandra Le Petrin a dit…
Hello Colette 😄 Ici aussi il pleut des cordes!! Une bonne raison de rester dans la cuisine et de faire de bons beignets 😁😉!! Comme je l'ai dit plus haut, je suis une puriste et poyr moi un beignet est forcément frit. Une pâte levée briochée cuite au four c'est très bon mais c'est une brioche pas un beignet 😜! Mais déguisé comme expliqué à Magali, c'est sûr que ça fait son effet 😀 Bonne journée à toi aussi!
latabledeclara a dit…
je découvre ton " salon de thé" où j'aimarais bien y prendre place pour déguster ces délicieux beignets.
J'ai moi aussi un blog mais pas encore ce type de recettes
bonne journée
latabledeclara.fr
Sandra Le Petrin a dit…
Merci d'être passée ici Clara😊
Unknown a dit…
Oh ces bombas fritas donnent envie...je dois les essayer.Merci pour le partage.
Sandra Le Petrin a dit…
Avec plaisir!! J'espère que tu vas vite les essayer! Le temps s'y prête parfaitement en plus!
Anonyme a dit…
Chère Sandra,
Je viens de faire ces délices!
Pendant la cuisson pas tous ont fait la ligne blanche au milieu. Pourquoi ce petit défaut? Le goût et la consistence sont parfaites.
Merci Erika
Sandra Le Petrin a dit…
Merci pour l'appréciation Erika!! Il y a plusieurs raisons qui font que la ligne blanche n’apparaît pas sur les beignets. D'abord il faut avoir un bon niveau d'huile pour que les beignets puissent "flotter" sans toucher le fond de la friteuse. Ainsi dès qu'on met le disque de pâte dans l'huile chaude, il gonfle tout de suite pour former une demi-sphère qui le fait flotter et lorsqu'on le retourne et qu'il gonfle immédiatement de l'autre côté, l'espace entre les 2 "sphères" se trouve hors de l'huile et reste blanche. Si pour une raison ou une autre le gonflement de la pâte ne se fait pas de la même façon sur les 2 faces, la ligne blanche ne peut pas se former. Parmi ces raisons, la manière dont on passe la pâte du plateau vers la friteuse: le disque peut se déchirer un peu s'il est collé ou se dégonfler etc.. Il y a un autre facteur qui peut jouer: la manière de découper les disques. Les ronds doivent être faits de manière franche sans trop tourner l'emporte-pièce ou le verre afin de ne pas créer de tension de la pâte sur les bords. Bref, comme tu vois pas mal de paramètres peuvent intervenir et c'est en recommençant qu'on peut les tester! Mais le plus important c'est que au-delà de l'aspect esthétique le goût et la texture étaient au rendez-vous, n'est-ce pas?!
Erika Mason a dit…
Chére Sandra,

si si, le goût et texture parfaite!
en lisant les raison de mon "flop" de beauté effectivement il y a eu quelque petit chose :)
en le mettant dans le huile le disque gonflé que sur un côté, je crois que la phase avec le verre n'a pas été bonne.
Je vais les refaire. La T de le huile était 170°.

Mille mercis pour ta réponse détaillée.

Belle journée

Articles les plus consultés