24 septembre 2014

Nougat Caramel de Sésame



A occasion exceptionnelle, billet exceptionnel! Malgré mes bonnes résolutions périodiques d'écrire plus souvent sur le blog - quitte à réduire tout le bla-bla accompagnant les recettes ainsi que les détails - c'est plus fort que moi, je n'y arrive pas! Il faut croire que je préfère privilégier la qualité plutôt que la quantité même si les brouillons de billets continuent à s'accumuler faute de pouvoir publier les recettes dans les temps.
Et pourtant aujourd'hui je fais une exception: d'abord parce que la recette elle-même est courte, ensuite parce que comme d'habitude je cours après le temps!
La plupart d'entre vous est probablement familière des nougats au sésame que l'on trouve dans les épiceries asiatiques soit sous forme "bonbon" emballé et croquant soit en carré, plutôt mou et contenant des cacahuètes.
En cette veille de Roch HaChana (Nouvel An Juif) où l'usage est de consommer des mets sucrés et symboliques de souhait d'une nouvelle année "douce comme le miel", le nougat que je vous propose ici est plutôt d'inspiration méditerranéenne (Maroc, Sicile, Grèce) et s'apparente plus en texture à un caramel mou un peu collant à la manière d'une nougatine. Gourmand, simple et rapide!
Que nos bonnes actions et nos mérites soient aussi nombreux que les grains de sésame. Chana Tova - Bonne année 5775!


(pour une poignée de gourmands)

  • 50g de sésame blond
  • 180g de sucre ou de cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cs de jus de citron fraichement pressé
  • 1 à 2 cs de miel liquide

Garnir une petite plaque de cuisson ou un moule à cake avec une feuille de papier sulfurisé et huiler très légèrement la feuille.
Verser les grains de sésame dans une large poêle, poser sur feu moyen et torréfier pendant quelques minutes en mélangeant régulièrement jusqu'à ce que les grains soient dorés et sentent bon. Réserver.

Préparer un caramel à sec: verser le sucre et le sucre vanillé dans une grande casserole à fond épais et mettre à chauffer sur feu moyen pour faire fondre le sucre. Remuer de temps en temps pour que le sucre cuise de manière homogène.



Lorsque le sucre est complètement fondu et qu'il a pris une belle couleur caramel ambré homogène, ajouter le jus de citron (le caramel va buller) et mélanger rapidement. Ajouter le miel, mélanger puis incorporer les grains de sésame torréfiés en travaillant rapidement avant que le caramel durcisse.

Couler sans tarder le caramel de sésame sur la plaque et laisser refroidir à température ambiante.
Découper le nougat en carrés, rectangles ou losanges à l'aide d'un grand couteau légèrement huilé.




Pour la conservation, je place les morceaux de nougat (sans les faire se chevaucher) dans une boîte tapissée de papier sulfurisé en veillant à séparer les couches de nougat par du papier sulfurisé. Conserver la boite au congélateur (ces nougats ramollissent à température ambiante).

02 septembre 2014

Muffins aux Groseilles & Citron - Un Good Bye à l'Eté!


Avant de devenir une blogueuse culinaire et de m'intéresser de plus près aux produits, j'étais (presque) convaincue que les groseilles étaient seulement destinées à être utilisées comme un élément de décor sur certaines pâtisseries voire plus souvent encore pour décorer et enjoliver les plats disposés sur les buffets traiteur (!!) et non à être consommées. Je suppose que j'avais eu la curiosité de goûter et que leur acidité m'avait convaincue de ne pas recommencer.

Jusqu'à ce que je tombe un jour sur des groseilles surgelées auxquelles bien sûr je n'ai pas su résister. A l'époque je les avais utilisées pour réaliser une tarte meringuée et si je me souviens bien, si tout le monde avait apprécié le dessert avec son contraste sucré/acidulé, le goût des groseilles ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable et je pensais même que j'en resterais là de mes essais.


Seulement voilà: tenir un blog n'a pas seulement développé mon intérêt pour la cuisine. Au fil des années, j'ai commencé à me passionner pour le stylisme et la photo culinaire et mon oeil a forcément une fois encore été attiré par ces petits bijoux que sont les groseilles. Dès qu'elles apparaissent sur les marchés, je ne peux pas m'empêcher d'en acheter principalement pour le plaisir de les photographier!

En général, je n'en ai jamais assez pour réaliser les recettes les plus classiques qui utilisent les groseilles: gelée, tartes etc.. Mais cet été, j'ai été particulièrement gâtée et j'ai pu un peu expérimenter en commençant par une recette des plus basiques, les muffins.


J'avais depuis quelque temps mis de côté une recette de muffins aux myrtilles, citron et pavot avec laquelle j'avais envie de "jouer" et c'est elle qui m'est naturellement venue à l'esprit quand il a commencé à y avoir urgence à utiliser toutes les groseilles accumulées pour les mitrailler!

Pour ceux comme moi qui associent muffins à une pâtisserie assez dense et un peu lourde, ces gâteaux n'ont rien à voir! Ils seraient même complètement l'opposé tant ils sont tendres et moelleux. Le citron apporte une fraîcheur et un parfum qui conviennent parfaitement aux groseilles dont le goût ici est présent sans être étouffé par le côté ultra sucré d'une meringue à laquelle elles sont trop souvent associées. Pas très sucrés, ces muffins supportent très bien l'addition d'un crumble saupoudré à la surface.
Ca tombe bien, j'en avais!


(pour 12 muffins)

  • 100g d'huile neutre (ou beurre fondu)
  • 80g de lait de coco (ou lait)
  • 1 œuf
  • 1 jaune d’œuf
  • 200g de farine
  • 150g de sucre
  • 1,5 cc de levure chimique
  • 3/4 cc de sel
  • qs vanille en poudre
  • le zeste d'un citron moyen bio ou non traité
  • 200g de groseilles

Préchauffer le four th. 6-7 (190°C). Garnir 12 empreintes d'un moule à muffin standard avec des caissettes minimum 7 cm de diamètre.

Laver et égoutter les groseilles puis les égrener délicatement au-dessus d'un petit bol. Peser 150g et réserver le reste.

Verser le lait de coco, l’œuf entier et le jaune dans un bol moyen et fouetter rapidement pour mélanger. Ajouter l'huile et fouetter pour homogénéiser. Réserver.

Dans un grand saladier, mélanger la farine avec le sucre, la levure chimique, la vanille en poudre et le sel. Creuser un puits, y verser les ingrédients liquides et mélanger rapidement avec une cuillère en bois de façon à obtenir une pâte homogène mais grumeleuse.

Ajouter les 150g de groseilles et le zeste finement râpé du citron et les incorporer délicatement à la pâte à la cuillère ou avec une maryse sans trop la travailler.

Répartir la pâte dans les caissettes préparées, parsemer les groseilles restantes à la surface puis enfourner grille au centre ou dans le tiers supérieur du four et cuire 18 à 20 min (un cure-dents piqué au centre doit ressortir propre).

Note: avant cuisson j'ai saupoudré certains muffins avec un reste de crumble aux amandes conservé au congélateur pour ajouter une petite touche sucrée et croquante

Laisser tiédir une quinzaine de minutes dans le moule avant de sortir les caissettes. Régalez-vous!



Source: inspirée des lemon blueberry poppyseed muffins de Joy the Baker et adaptée sans lactose
LinkWithin Related Stories Widget for Blogs